L’Association culturelle nationale d’aïkido (ACNA) a été fondée en juin 1980 par Michel Bécart. Elle  possède un agrément ministériel, son siège social se trouve à Paris.

 

Depuis le 1er avril 2016, l’association a reçu la reconnaissance du

Hombu Dojo Aïkikaï de Tokyo.

Les cours sont dispensés tous les jours à Paris et pour tous les niveaux.  Tout au long de la saison, l'ACNA vous accueille pour des stages d'aïkido et d'armes, ouverts à tous, dirigés par Michel Bécart. Lors de certains stages des passages de grades dan aïkikaï sont organisés.

Les stages de l'ACNA offrent un suivi dans l'enseignement. Ils permettent d'étudier plus profondément les techniques à mains nues (taïjutsu) et avec armes (buki-waza), tout en gardant et respectant l'esprit de O Sensei et les règles du Hombu Dojo aïkikaï de Tokyo. Ces stages apportent aux élèves, en plus d'une orientation dans leur étude, une meilleure compréhension des principes de l'aïkido.

           

Mais ce qui nous semble le plus important, c'est l'état d'esprit dans lequel se déroulent ces stages. Pratiquer l'aïkido uniquement pour la technique n'est pas suffisant : le respect, la courtoisie, l'amitié, la droiture sont indissociables de cette discipline.

 Grades à l’École ACNA

 

Les grades dan délivrés au sein de l’ACNA sont décernés en respectant  les grandes lignes du Hombu Dojo de l’Aïkikai de Tokyo, soit par présentation technique, soit par nomination.

A l’ACNA, il n’y a pas d’examen à proprement parler. En effet, de part son enseignement quotidien auprès de ses élèves, Michel BECART SHIHAN connait parfaitement le niveau de chacun. Il ne fait donc pas passer d’examen qui puisse être sanctionné par un échec. Chaque élève présente son Aïkido. Pour les élèves venant des dojos membres de l’ACNA, ce sont les enseignants de ces dojos qui présentent leurs élèves à Michel Bécart Shihan. Il tient compte bien-sûr des remarques des enseignants, de plus il a souvent l’occasion de voir leur travail  lors des stages ACNA. La présentation technique des élèves est bien entendu en accord avec leur niveau et leur expérience technique. Il s’agit de présenter son travail en Suwari Waza, Hanmi Hantachi Waza, Tachi Waza et Buki Waza. Le rôle d’Uke fait aussi partie de la présentation. Cette dernière est rythmée par Michel Bécart  Shihan et plusieurs élèves participent en tant que Uke.

 

Par ailleurs, l’obtention d’un grade n’est pas seulement le reflet d’une bonne technique, bien que cette dernière soit essentielle. L’obtention d’un grade récompense aussi la persévérance, l’assiduité dans la pratique, l’ancienneté du pratiquant et son état d’esprit vis-à-vis de l’Aïkido, de l’École ACNA et de ses valeurs.

 

Le système de grades

 

6ème Kyu (級) au 1er Kyu (級)

Shodan (初段) : 1er Dan (le grade du débutant)

Nidan (弐段) : 2e Dan

Sandan (参段) : 3e Dan

Yondan (四段) : 4e Dan

Godan (五段) : 5e Dan

Rokudan (六段) : 6e Dan

Nanadan (七段) : 7e Dan

 

Matters to observe : règlement de l'Aïkikaï à respecter - Article 4 paragraphe 2

"Les grades Dan sont légitimés par le Doshu de l'Aïkido. Une organisation d'Aïkido qui a reçu la reconnaissance du Hombu doit tenir en haute estime les grades Dan d'Aïkido légitimés par le Doshu. Les membres de cette organisation doivent obtenir des grades Dan qui devront être légitimés par le Doshu et enregistrés au Hombu quelle que soit la situation dans laquelle les grades Dan nationaux sont donnés par le pays ou le gouvernement à cause de la législation nationale ou pour toute autre raison".

 

L’ACNA ayant reçu la reconnaissance du Hombu Dojo, respecte les règles de ce dernier.

 

Les Titres « au sein de l’École ACNA » 

 

FUKU SHIDOIN  (副指導員): Instructeur assistant.

Le Fuku-Shidoin a une pratique suffisamment avancée pour guider les autres élèves dans leur pratique. Il est minimum ni-dan, c’est un référent technique pour les élèves.

 

SHIDOIN  (指導員) : Instructeur qualifié.

Le Shidoin à une pratique plus avancée, il est minimum yon-dan. Il est à la fois un référent technique pour les élèves et un relai pour le Shihan dans le Dojo.

 

SHIHAN  (師範) : Professeur.

Il s’agit du Maître de l’École. Le Shihan, titre pouvant être attribué à partir du  roku-dan, est un modèle pour les élèves, aussi bien dans la technique de l’Aïkido que dans l’état d’esprit. Le Shihan dépend directement du Hombu Dojo de l’Aïkikaï de Tokyo. Il est donc le garant de la technique, de l’état d’esprit et des valeurs de l’Aïkikaï.

En tant que Maître et modèle de l’école, le Shihan a la responsabilité de la transmission du savoir technique et de l’état d’esprit de l’Aïkido défini par son fondateur Moriheï Ueshiba pour les générations futures.

Il s’assure par ailleurs du développement de l’École, tout en respectant les autres groupes d’Aïkido, conformément aux requis du Hombu Dojo Aïkikaï de Tokyo.

Vous pouvez devenir membre de l’ACNA par l’adhésion de votre association ou par adhésion individuelle.

Bercy 2008 (Paris, France), uke Cyril Lefebvre.

certificat_reconnaissance_edited.jpg