Michel Bécart, Shihan 7e dan aïkikaï de Tokyo, dojo Chaumont, Paris 19e, France.

Michel Bécart est né le 13 juillet 1946 à Lille. En 1954 ses parents s'installent à Paris. Dès l'âge de 12 ans il pratique le judo jujutsu avec maître Jully Philippe et découvre l'aïkido lors d'une démonstration faite par Messieurs Delforge et Dunière.

A 18 ans, en 1964, il suit les cours d'aïkido de maître Masamichi Noro au dojo de la gare du Nord à Paris, puis de la rue Constance, où rapidement il passe d'élève à élève-instructeur puis instructeur.

Masamichi Noro, à droite avec Michel Bécart (Uke), en 1970 au  Marcardet Palace, Paris 18ème.

Michel Bécart, instructeur au dojo de Masamichi Noro à Paris en 1971.

A l'institut du maître Noro, il rencontre les maîtres Tamura et Chiba. Pendant ses années de formation Michel Bécart suit assidûment ces trois experts (tous trois élèves directs de O Senseï), qui ont très fortement influencé sa pratique. En 1972 il fait la connaissance de Yamada senseï également élève direct de O Sensei, il le suivra souvent en France, en Europe et aux États-Unis.

Nobuyoshi Tamura, à droite, avec Michel Bécart (Uke) à l'INSEP, en 1978.

   Nobuyoshi Tamura, à droite avec Michel Bécart (Uke), en 1990.

Il a aussi travaillé sous la direction d'autres maîtres, dont Kobayashi, Hikitsuchi, Arikawa. En parallèle à sa pratique de l'aïkido, Michel Bécart a étudié d'autres arts martiaux tels que le iaïdo, le iaïjutsu, le kenjutsu.

Au début des annnées 1970, il rejoint l'Association culturelle française d'aïkido (ACFA), qui deviendra l'Union nationale d'aïkido (UNA) puis la Fédération française d'aïkido et de budo (FFAB). Il deviendra délégué technique national (DTN) et formera de très nombreuses ceintures noires et professeurs.

De 1973 à 1980, il dirige l'école des cadres d'aïkido à l'Institut national des sports et de l'éducation physique (INSEP), à Paris et oeuvre à la réunification de l'aïkido en France. En 1979, il devient professionel de l'aïkido et crée l'ACNA en juin 1980.

En juin 2013, Michel Bécart  et l'ACNA quittent la FFAB.

Chiba Senseï et Michel Bécart

Chiba Sensei, à droite, avec Michel Bécart, en 1999 à l'occasion d'un stage à Méjannes Leclap.

Yamada Sensei à l'ACNA en 2011.

Le 8 janvier 2012, Michel Bécart reçoit le titre de Shihan, délivré par le Hombu Dojo. Deux ans plus tard, le 12 janvier 2014, il est nommé 7e dan aïkikaï, diplôme que lui remet le Doshu dans sa propre demeure, à Tokyo, en présence de Yamada Sensei.

Aujourd'hui, Michel Bécart enseigne l'aïkido à Paris à l'ACNA.  Il est conseiller technique et 7e dan de l’U.Be.A. (fédération belge reconnue par le Hombu Dojo). Il organise régulièrement des passages de grades dan aïkikaï et dirige des stages en France et à l’étranger.

Le 1er avril 2016 l'ACNA reçoit la reconnaissance du Hombu Dojo.

293 .JPG